Este sitio web utiliza cookies propias y de terceros para mejorar la experiencia de navegación.
Puede aceptar su uso o rechazarlo mediante la configuración de su navegador.
En caso contrario, acepta el uso de cookies por el hecho de navegar por nuestra web.

OK | Más Información

Environnement

Le Métro de Malaga vise la prestation d’un service de transport satisfaisant quant aux besoins de mobilité des habitants de Malaga, tout en contribuant d’une manière durable au développement de la ville.

Engagé dans la prévention contre la pollution, la protection de l’environnement et l’amélioration continue de la performance environnementale, le Métro de Malaga permet de créer une ville plus durable en contribuant à réduire la circulation des voitures et donc  d’améliorer la qualité de l’air de la ville de Malaga.

Réduction de la pollution atmosphérique.

Le secteur des transports est une des principales sources d’émission de gaz à effet de serre. Dans ce secteur, le transport ferroviaire se positionne comme étant le plus efficace en terme de consommation énergétique et est considéré comme un système de transport écologiquement viable.

Si on le compare au véhicule privé ou à l’autobus, le métro permet de réduire la pollution atmosphérique ainsi que l’émission de gaz à effet de serre, causes principales du réchauffement global de la planète.

Concernant Malaga, l’emplacement de la station El Perchel, d’où se joignent les lignes 1 et 2 du métro et le pôle d’échanges María Zambrano, permet la connexion avec d’autres moyens de transports publics tout aussi efficaces d’un point de vue énergétique (AVE ou TGV, les trains Régionaux, de Proches Banlieues et les bus de ville)  contribuant ainsi à la réduction et à la décongestion du trafic routier et par conséquent à l’amélioration de la pollution atmosphérique.

Efficacité énergétique

Les unités de train du Métro de Malaga sont énergétiquement efficaces et ont été spécialement conçues pour obtenir une réduction considérable dans la consommation énergétique. Ceci a été rendu possible grâce, entre autre, aux matériaux légers avec lesquelles elles ont été fabriquées et parce qu’elles sont équipées d’un système de récupération d’énergie de freinage, au moyen de freins régénératifs, permettant d’économiser jusqu’à 20%, en rendant au réseau l’énergie récupérée pendant le freinage.

D’autre part, Métro de Malaga met un point d’honneur sur l’efficacité énergétique tout en profitant des ressources et de la technologie disponibles. Les installations solaires photovoltaïques et thermiques disponibles ont été conçues pour chercher l’intégration des panneaux solaires  environnementaux en vue de minimiser son impact visuel. Grâce à ces installations, l’énergie solaire se transforme en énergie électrique. De plus, une chaleur sous forme d’Eau chaude Sanitaire (ACS) est produite pour une utilisation ultérieure.

Information sur la capacité de ces installations solaires :

  • Thermosolaire: 9 panneaux, d’une superficie totale de 19,26 m² et d’une capacité de production moyenne de 1.875litres de ACS par jour.
  • Solar fotovoltaica: 218 panneaux d’une puissance maximum de 47 KW et une production de 80.055 KWh durant l’année 2016.

De surcroît, le Métro de Malaga utilise un système d’illumination, dans les stations et aux arrêts, d’une grande efficience énergétique permettant d’obtenir une réduction de consommation d’énergie.

Les escaliers mécaniques d’accès aux stations ont été équipés de systèmes permettant de réduire la consommation lorsqu’ils ne sont pas utilisés, augmentant ainsi l’efficience énergétique.

De plus, actuellement le travail sur la conception et la mise en œuvre d’actions d’améliorations se poursuit afin de réduire la consommation électrique.

Occupation des sols

Un des autres inconvénients de l’utilisation du véhicule privé est la grande occupation des sols. Bien que l’application de nouvelles technologies de l’industrie de l’automobile contribue à la réduction de consommation d’énergie et à la pollution atmosphérique, les automobiles ne pourront pas résoudre les problèmes d’encombrements, ni d’occupation de l’espace public dans les villes. En plus de l’espace nécessaire à la circulation des automobiles, il faut ajouter l’espace occupé par les places de parkings. L’utilisation du métro comme système de transport urbain à Malaga, réduit considérablement l’occupation des sols et favorise la libération d’espace public pour l’utilisation et la jouissance des citoyens.

Traitement des déchets

En plus des bénéfices intrinsèques apportés à la protection de l’environnement que présente ce système de transport, Métro de Malaga promeut activement le respect environnemental. En particulier, l’accent est mis sur la gestion des résidus obtenue par les travaux de réparation et de maintenance réalisés dans nos garages, où le traitement est confié à une société de gérance agréée par la Junta de Andalucía. De cette façon, les résidus générés dans les bureaux (papier, encre d’imprimante) sont également traités par une entreprise spécialisée.

Consommation responsable

Les procédés du Métro de Malaga ont été conçus dans le but d’effectuer une consommation responsable de ressources naturelles. L’entreprise identifie les consommations de ressources naturelles (énergie électrique, eau, papier, combustible, etc.) pour réaliser le contrôle et le suivi adéquats, et donc de faciliter l’amélioration continue. Des directives et des bonnes pratiques sont proposées pour améliorer ces consommations, ainsi que des objectifs et des actions d’amélioration  significatifs.

Dans un autre ordre d’idées, l’utilisation de systèmes de haut rendement contribue à obtenir une consommation responsable. Par exemple, le tunnel de lavage des unités de train recycle jusqu’à 70% approximativement l’eau utilisée à chaque lavage.